«+Ce+désert+m’est+profondément+doux+;+il+est+si+doux+et+si+sain+de+se+mettre+dans+la+solitude+en+face+des+choses+éternelles+;+on+se+sent+envahi+par+la+vérité

  A Frère Charles de Jésus ( Charles de Foucauld) 

noir et blanc

Après cela, le Seigneur en désigna encore soixante-douze autres, et les envoya devant lui, deux à deux, dans toutes les villes et tous les lieux où lui-même devait aller.
 Il leur dit : La moisson est grande, mais les ouvriers sont en petit nombre. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson.
 Partez : voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.
 Ne portez ni bourse, ni sac, ni souliers, et ne saluez personne en chemin.
Dans quelque maison que vous entriez, dites d’abord : Paix à cette maison !
 Et s’il s’y trouve un enfant de paix, votre paix reposera sur lui ; sinon, elle reviendra à vous.
 Demeurez dans la même maison, mangeant et buvant de ce qu’il y aura chez eux ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas d’une maison dans une autre.
 Dans quelque ville que vous entriez, si l’on vous reçoit, mangez ce qu’on vous présentera ;
 guérissez les malades qui s’y trouveront, et dites-leur : Le royaume de Dieu est proche de vous.
Mais dans quelque ville que vous entriez, si l’on ne vous reçoit pas, allez sur les places publiques et dites :
 La poussière même de votre ville, qui s’est attachée à nous, nous l’essuyons contre vous ; sachez cependant ceci,

c’est que le royaume de Dieu est proche.

 

Image associée

  Celui qui vous écoute, m’écoute, et celui qui vous méprise, me méprise ; or celui qui me méprise, méprise Celui qui m’a envoyé. "

Depuis un bon moment circule une espèce d'haine pour tout ce qui touche à foi. Si ce n'est pas de l'haine proprement dit c'est du mépris.

Et je trouve que l'on a gardé le silence. Alors que gronde la violence et les manifestations pour la justice sociale, et c'est normal. On entend peu les médias parler des continuelles profanations chez les chrétiens... les églises, et même au signe du chrétien la croix. Des mots obscènes contre Jésus. Sans parler des chrétiens tués par Daech en Syrie ou ailleurs

Image associée

  N'AYON PAS PEUR !

Je suis la vigne, vous êtes les sarments ".
" Demeurez en moi, comme le sarment demeure sur le cep "

 Dans cette allégorie de la vigne, les exégètes nous font remarquer qu’il y a un mot qui est répété sept fois en quelques lignes, c’est le verbe 

demeurer…

 Demeurez en moi "

La recommandation est si forte que l’image de la vigne disparaît dans le propos Elle a servi de support, de tremplin pour que soit proposée cette recommandation essentielle : 

Demeurez en moi. "

Les chrétiens sont donc des hommes, des femmes qui

" demeurent dans le Christ. " D’où l’inévitable question qui nous est posée :

" Vous demeurez en Jésus, oui, mais comment ? "

" Où rencontrez-vous le Christ ? "

" Comment pouvez-vous être sûrs de rencontrer le Christ ?"

 

Image associée

 

Pour finir ...

Ce que je peux vous dire ...un être bien pauvre et pécheur..

Toute ma vie j'ai cherché tout en conformité de ce demeurer unie à Jésus ...C'est sûr c'est faire des sauts moins sécurisés que celui de l'elastique.

Il ne s'agit pas de faire des grandes choses... mais des choses toutes simples ...des choix. 

Ce que je peux dire de ce chemin c'est que je n'ai pas été jamais déçue. Le monde offre tant des petites grandeurs ... mais à quel prix ? Cela nous emprisonne, nous rend esclaves,

et nous sommes nées pour être des êtres libres. Cette liberté seul le christ peut nous la donner ...

Le lavement des pieds. 

Lui qui c'est fait le Serviteur...

Je peux vous conseiller quelqu'un qui sait montrer comment aller à Lui sur un petit chemin de l'enfance spirituelle 

Thérèse

Sa biographie très simple à lire " Histoire d'un âme "

 

God Bless you